Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Catégories

Pages

Une journée sur la Coral Coast / Iles Fidji

 

Appelée Coral Coast, la « Queens road » entre Suva et Nadi regorge de lieux magnifiques. Quatre heures de route séparent les deux villes, et pourtant il faudra bien plus d’une journée pour parcourir ces 200 kilomètres…

8h // Début de l’escapade

Départ de Suva on début la route par Pacific Harbour, premier arrêt dans un Art Village, ici se trouvent quelques magasins de souvenirs, des restaurants et une ancienne maison typique des Fidji, une bure faite de paille, de bois (principalement du cocotier) et de corde. Quelques achats plus tard (il faut bien que je ramène quelques souvenirs) on reprend la route.

Prochain arrêt : Maui Bay. Un ponton magnifique sur l’océan, une pause, ce genre de lieu où le temps s’arrête.

 

 

10h // Tavuni Hill Fort

 

Arrivé à Sigatoka, on se dirige dans les terres jusqu’au village de Naroro pour visiter le Tavuni Hill Fort, ce sont des ruines d’un ancien village tongian.

Ce village fortifié, construit par le chef tongan Maile Latumai, était habité jusqu’en 1875, période où les villageois partirent en guerre contre les Anglais venus coloniser l’ile (les anglais apportèrent la rougeole qui décima un quart de la population fidjienne, celle-ci associa cette tragédie a un complot des anglais ce qui fit éclater la guerre).  Le village fut entièrement anéanti en 1876. Aujourd’hui il ne reste que des ruines.

L’histoire de ce village et tout aussi intéressante que son implantation. On découvre comment était organisé ce village, un lieu marquant de cette visite est le « Vatu ni bokola » c’est une « killing stone« , une pierre meurtrière sur laquelle les ennemis étaient allongés avant d’être tué (le sang était une offrande aux dieux) et mangé (on ne peut pas parler des Fidji sans parler du cannibalisme).

Petit bonus à ne pas négliger, la vue là-haut sur la rivière, c’est sublime !

 

12h // Pause déjeuner

Pause déjeuner à Sigatoka, repas fijien à base de poisson mariné, de légumes et de manioc. Chaque repas est une découverte culinaire, même si les aliments sont souvent les mêmes, les épices font que les saveurs peuvent être complètement différentes.

Petite parenthèse par rapport à la photo du lieu, j’ai toujours été impressionnée par la communication de Coca-Cola (entre agacement et admiration, oui ça peut paraître bizarre mais je travaille dans la com’). La célèbre bouteille s’impose partout où l’on va, même sur les iles Fidji, tout au bout du monde…

 

14h // Sand Dunes National Park

Ces dunes de sable se sont formées il y a environ 2000 ans, dû à la déforestation (eh oui nos ancêtres faisaient déjà n’importe quoi… Grrr). Le parc national des Sand Dunes s’étend sur 5 km, celui-ci garde dans ses profondeurs une partie de l’histoire et de la préhistoire des Fidji.  Une belle balade entre sable et forêt qui se fait avec un guide, différents paysages se succèdent, tous magnifiques.

Attention au sable chaud (très chaud, brûlant même), il ne vaut mieux pas quitter ses chaussures…

La dernière partie de la balade traverse une foret d’acajou. De nombreux arbres sont entourés de sculptures faites de vignes et de bâtons qui ressemblent à des femmes les étreignant. Ces sculptures ont été réalisées en l’honneur d’un petit village en Inde, où les femmes ont enserrées les arbres pour empêcher les bûcherons de les abattre.
Une jolie histoire, magnifiquement représentée, qui nous a donné envie de faire plein de câlins aux arbres, et ça fait du bien !

 

16h // Natadola beach

Une magnifique plage de sable blanc, la plus belle de Viti Levu parait-il !
Bronzette et snorkeling sont au programme comme à chaque arrêt plage. Ici, à Natadola beach une autre activité est possible, les massages sur la plage appelés bobo. Alors, non ça ne fait pas mal ! Ce sont des massages relaxants fait par pression du coude et du pouce dans des petites cabanes installées à l’ombre des cocotiers. Il est possible de se faire masser 30 min à 1h pour un prix tout petit. L’odeur de l’huile de coco, le massage et les bruits des vagues, autant vous dire qu’il est difficile de ne pas s’endormir. Relax et détente assurées !

 

18h // Cuvu College, l’ASM au bout du monde

Auvergnate, et forcément un peu chauvine je soutiens le club de Rugby de ma ville l’ASM (avec cette année une belle victoire en Top 14, et ce joli bouclier de Brennus). Mais pourquoi donc je vous parle du club de rugby clermontois au milieu d’un article sur les iles Fidji ?
Celles et ceux qui connaissent l’équipe de rugby savent que des joueurs fidjiens évoluent dans les rangs du club, de Naipolinoni Nalaga à Alivereti Raka en passant par Noa Nakaitaci ou Peceli Yato. Mais si je vous parle aujourd’hui de l’ASM, c’est parce qu’il existe un partenariat entre le centre de formation de l’ASM Clermont Auvergne et l’académie de Nadroga aux iles Fidji.
Pour en savoir plus sur cette collaboration c’est par ici. Nous nous sommes rendus au Cuvu College, rencontrer les futurs talents de l’ASM, qui sait !?
Cette visite me permet de vous parler des études aux Fidji, les cours sont uniquement en anglais, l’uniforme est obligatoire (avec le sulu, ce kilt/jupe traditionnel fidjien porté par les hommes et les femmes).

20h // Retour au calme

Retour à l’hôtel en douceur pour un dîner fait de poisson nettoyé avec du jus de citron et trempé dans du lait de coco, le kokoda et une purée agrémenté d’épices. Un délice !

22h // Bonne nuit

Soirée au calme, un beau coucher de soleil. Pause méritée les pieds dans l’eau, et terminer cette journée par une douche à la belle étoile (oui oui, notre douche n’avait pas de toit).

Prochaine destination… Nadi !

 

~ Visites ~

Sand Dunes National Park, Sigatoka

Tavuni Hill Fort, Naroro

~ Shopping ~

Arts Village, Pacific Harbour

Une petite adresse shopping pour faire le plein de souvenirs ou pour faire quelques courses. Des bars et des restaurants, tout ceci à deux pas de la plage.

~ Massage ~

Natadola beach

~ Logement ~

Namuka Bay Lagoon

Un hôtel face à la plage, loin de tout, avec de belles chambres et une salle de bains originale puisque la douche n’a pas de toit !

 

et la Coral Coast c’est aussi…

 

|| Pourquoi résumer un voyage en une journée ? ||

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire