#1 (Re) découverte

 

Voici le premier numéro de cette nouvelle rubrique. Nous partons à la découverte d’un événement pola, un documentaire, un compte instagram et un lieu clermontois. 

expolaroid

#1 // Expolaroid

Le mois d’avril est consacré au polaroid. Des événements sont organisés partout en France, expositions, concours, ateliers. 

 

A Clermont-Ferrand, quatre expositions sont à découvrir :
  • « Mon Pola et moi » à l’Espace Renan – Crédit Mutuel,
  • Polagraphes régionaux, une exposition collective à l’Espace Victoire,
  • « La politesse du pola » à l’atelier Sidoluth (4 rue Barnier), exposition de polas de Stéphanie Carraro, Marie Thenot et Hervé Corneille avec en bonus quelques polas de Nobuyoshi Araki les 8, 18 et 28 avril de 14.00 à 18.00.
  • « Polar et Polaroid » d’Alain Guillemaud jusqu’au 9 avril à la Librairie des Volcans.

Il y aura aussi un safari pola le 16 avril, j’ai participé à l’édition de l’année passée (si tu veux savoir comment ça s’est passé c’est par ici) et un concours d’écriture à la Librairie des Volcans. Il suffit de choisir une des photos exposées et d’imaginer une histoire courte (max 20 lignes) et originale autour de celle-ci.

A l’atelier Sidoluth seront proposés des ateliers Portraits personnalisés « Les Polaroids peuvent être bizarroïdes » les 14 et 15 avril par Stéphanie Carraro et Marie Thenot (puis sur rendez-vous jusqu’au 28 avril).

 

rubrique

cinema-documentaire-sociologue-ourson

#2 // « La sociologue et l’ourson » d’Étienne Chaillou & Mathias Théry

Ce week-end à Grenoble, je suis tombée par hasard sur le 16e festival International du Film Gay et Lesbien : Vues d’en Face. J’en ai profité pour jeter un œil sur la programmation, et c’est comme ça que je me suis retrouvée devant « La sociologue et l’ourson », un documentaire soutenu par SOS Homophobie.

En bref

Entre septembre 2012 et mai 2013, le Mariage pour tous va faire débat en France. Irène Théry, sociologue spécialiste du droit de la famille et de la vie privée, participe au débat et à la préparation du projet de loi. Ses discussions téléphoniques avec son fils Mathias sont enregistrées, Étienne Chailloux et Mathias lui-même les ont mis en scène à l’aide de peluches et de jolis décors en carton. Les discours des politiques et les interventions des journalistes sont intégrés au film. Les deux réalisateurs se sont même rendus dans les manifestations organisées par la Manif pour tous.

Mon avis

Pourquoi ce débat a-t-il enflammé la France ? Le sujet n’a laissé personne indifférent, les actes homophobes ont malheureusement été multipliés.
Ce documentaire m’a fait passer par différentes émotions : la colère, la tendresse, la tristesse et surtout de la joie. La mise en scène, surprenante au départ, apporte une touche d’humour non négligeable. On oublie très vite les peluches et on se laisse porter par le film qui nous explique l’évolution de la famille et la représentation du mariage. Un grand bravo aux réalisateurs pour ce magnifique documentaire.
Mention spéciale pour Christiane Taubira devenue, dans sa forme peluche, un tigre, j’adore.

Petit plus

La projection a été suivie d’un débat avec Irène et Mathias Théry, qui ont une jolie complicité. Plusieurs sujets ont été abordés, pourquoi le choix des marionnettes, comment le film a-t-il été construit, pourquoi avoir choisi de suivre uniquement Irène Théry. Au départ, le sujet ne devait pas être autour d’Irène Théry, les premières conversations téléphoniques ont été enregistrées à son insu et elle a découvert l’existence des marionnettes au moment de la première projection. Un moment d’échange très intéressant.

Aujourd’hui le débat n’est pas terminé, il continue autour de la GPA (gestation pour autrui) qui ne concerne pas que les couples homosexuels.

J’espère sincèrement que ce film sera projeté dans la région. En tout cas surveillez sa diffusion de près…

a-suivre

insta-this-is-my-world

#3 // Un joli compte Instagram : @this_is_my_w.

Un compte instagram géré par Méli et Cha. Elles possèdent ensemble un blog  thisismyworld.fr autour de la cuisine, de la beauté et du lifestyle que je vous invite à découvrir au plus vite.

 

 a-observer

clemront-ferrand-tour-de-la-bayette

#4 // Les toits de Clermont-Ferrand.

2€ et des jambes, voilà ce qu’il faut pour admirer Clermont du haut de la Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption.
Au prochain rayon de soleil, trouvez le gardien, lancez-vous à l’assaut de la tour de la Bayette (250 marches dans un escalier en colimaçon, oui ça donne un peu le tournis). Rendez-vous au sommet de la cathédrale pour voir la ville sous un nouvel angle.


 

 – Mais, c’est quoi cette rubrique ? –

 

Laisser un commentaire