Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Catégories

Pages

Carmel

Jour 34

Carmel, Californie //

Carmel, nom complet Carmel-by-the-sea, petit village sur la péninsule de Monterey. Nous avons hésité entre les deux villages et Carmel a gagné notre coeur par son côté beaucoup plus sauvage et artistique que Monterey.

Si vous le pouvez je vous conseille de faire une halte à Monterey, l’aquarium est magnifique parait-il. Ensuite prenez la route du 17-mile drive, c’est une route privée et payante : 10$ pour longer la côte, mais promis elle vaut son prix, vous découvrirez  des paysages sublimes.

Carmel est une magnifique petite ville, la mission espagnole, un lieu de vie construit autour d’une église, est l’une des plus belle de Californie. C’est une ville d’artistes qui possèdent de nombreuses galerie d’art, d’ailleurs elle a eu pour maires beaucoup d’artistes dont Clint Eastwood entre 1986 et 1988.

Je suis aussi tombée sous le charme de Carmel grâce à quelques spécificités de la ville, notamment des lois si particulières :

  • pour limiter la pollution visuelle, les feux de circulation, les parcmètres, l’éclairage publique sont interdit (exception faite sur Ocean Avenue) et il est interdit de couper les arbres, voilà d’où vient le côté très sauvage de la ville.
  • la vente de glaces est interdite dans la rue ainsi que les restaurants de chaine, donc pas de fast food ici ! (celle-ci provient de Clint Eastwood).
  • dans les années 20 une loi a interdit de porter des talons hauts dans la ville.
  • il n’y a pas de numéros aux maisons, soit les habitants récupèrent leur courrier à la poste soit dans des boites aux lettres perdues dans la végétation.

Coup de coeur total pour Carmel avec en bonus l’un des plus beaux couchers de soleil de mon voyage en Californie…

2 Comments

Laisser un commentaire