Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Catégories

Pages

Comment se passe une fête de famille aux États-Unis ?

Jour 9

Los Angeles //

 

Ce samedi, j’ai accompagné ma famille d’accueil à une fête de famille, les 60 ans du frère de ma host-mum à Los Angeles, une vraie party comme il n’en existe qu’aux États-Unis. 

Nous sommes partis en fin de matinée de San Diego pour rejoindre Los Angeles. Arrivée vers 14h, j’ai été accueillie les bras grands ouverts avec un immense sourire et un « Give me a hug. That’s how it works here ». (Serre-moi dans les bras, c’est comme ça que ça fonctionne ici)

Après avoir fait des câlins à toute la famille (personnellement je trouve que c’est quand même beaucoup plus intime que la bise quoi qu’ils puissent en penser) il restait quelques petites choses à mettre en place, nous avons donc terminé les préparatifs. La famille est arrivée au compte goutte et un DJ a commencé à s’installer pendant que nous trinquions avec des margaritas. Une heure après notre arrivée, un des membres de la famille a pris la parole pour dire le bénédicité, il a béni les personnes présentes, la nourriture, un petit mot pour celui qui fêtait son anniversaire et ceci clôturé par un joyeux « Amen ».

Nous sommes ensuite passés à table (il était presque 16h), un buffet gargantuesque, avec une partie de la nourriture cuite au barbecue. J’ai mangé les meilleurs mac’n’cheese que j’ai pu testé. Je n’avais pas aimé ceux gouté à New-York, trop gras, trop écoeurant mais ici ils étaient fait-maison et c’était tellement bon.

Après le repas, nous avons tous dansé, hommes, femmes, anciens et jeunes, tous ont dansé sur de la soul musique. Comme cette mamie de 83 ans qui dansait comme jamais je danserais de toute ma vie, elle était incroyable.

Juste avant l’entrée du gâteau, c’est au tour des discours. Chaque personne présente a pris le micro pour dire un mot personnel à Ray, celui qui fêtait son anniversaire. C’est dingue avec seulement quelques mots les émotions étaient déjà là. Une petite anecdote, un discours sur les qualités de Ray, une histoire drôle, un petit rappel sur le fait que Dieu le bénit, un mot d’amour et hop les larmichettes qui montent. Ils sont forts pour parler avec leur coeur. Quand le micro est arrivé jusqu’à moi, j’ai tenté l’esquive. Sauf que non, je devais moi aussi dire un petit quelque chose. Alors j’ai simplement souhaité un très bel anniversaire à Ray en français. Autant vous dire que ça a eu un succès fou !

La fin de la journée a été consacrée au gâteau (délicieux), aux photos (quelques centaines de photos) et surtout à la danse (booty check et autres danses improbables). J’ai tenté d’apprendre le Wobble (et juste ici un tuto si vous êtes curieux), une sorte de macarena bien plus classe et plus wavy. Et je terminerais juste par dire Last night a DJ saved my life, simplement parce que c’était l’hymne de cette journée en nous donnant un énorme fou rire avec les amies de ma host-mum.

Je ne sais pas comment sont les fêtes dans les autres familles américaines, mais ici j’ai senti beaucoup d’amour et de partage. Seule étrangère au milieu d’une quarantaine d’américains, j’ai passé une journée mémorable, vraiment drôle et peut être un poil cliché. Un de ces moments hors du temps dont je parle parfois. Voilà un magnifique souvenir qui restera graver longtemps dans ma mémoire.

2 Comments

Laisser un commentaire