Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Catégories

Pages

Montagnes russes émotionnelles

Jour 2

Los Angeles

Aujourd’hui j’ai eu droit à des montagnes russes niveaux émotions et sensations ! La partie sensation je la dois à Universal Studios et ses attractions mouvementées et vraiment superbes (gros coup de cœur pour le monde d’Harry Potter ! #potterhead).

La partie émotion à la grande déception du jour, je devais assister au tournage d’un show télé, The Ranch, mais le studio fait du surbooking et je suis arrivée trop tard pour pouvoir faire partie des chanceux. Quand j’ai appris ma non-sélection, j’ai ressenti une immense déception, j’avais très envie de voir les coulisses d’un tournage même si je ne connaissais pas la série, à part le fait qu’il y ait Ashton Kutcher en acteur principal et que l’histoire tourne autour d’un ranch familial voilà à peu près tout ce que je savais.

En ruminant ma rancoeur, je fais ce que je fais souvent, je me balade sans but, et me perds dans les rues de Los Angeles. En passant devant un bar j’entends un concert, tend l’oreille et le vigile devant l’entrée me sourit et me donne le nom de l’artiste, je lui demande si je peux entrer, ce qu’il accepte à condition de voir une pièce d’identité. Me voilà dans un petit bar où les canapés chesterfields ont été empilés les uns sur les autres dans un coin de la salle, des petites lumières partout et un groupe de musique jouent de country, un peu pop/rock, et même reggae pour un morceau. J’ai adoré, l’ambiance est canon, le public était en folie, pourtant nous n’étions pas si nombreux dans cette salle. Finalement la chance m’a sourit, je suis passée de la déception à la grande joie de me retrouver là, consciente de vivre un moment privilégié dans ce club, un de ces moments hors du temps que j’aime tellement.

C’est en rentrant à l’Auberge de jeunesse que j’ai su que je venais de voir Keith Urban sur scène, jouant son dernière album Graffiti U au Sayers Club. C’était une sorte de concert surprise, annoncé au dernier moment, le jour de la sortie de son album. So lucky !

Si ça vous tente, vous pouvez écouter son dernier album juste ici !

Jour précédent // Jour suivant
Retour au début l’histoire