Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Pages

Quelques conseils pour organiser un blessingway

Première grossesse ? Nouvelle grossesse avec un besoin important d’être entourée et accompagnée ?
Retrouver l’esprit et surtout les énergies positives des anciens villages de femmes ?
Alors le blessingway est fait pour vous. J’ai eu la chance de vivre ce moment exceptionnel, l’un des plus beaux moments de ma grossesse avec l’annonce à mes proches, un moment qui va bien au-delà de la grossesse, une histoire d’amitié, d’amour et de partage. Je vous explique ce qu’est le blessingway et vous parle de mon expérience.

Future maman, je termine mes dernières semaines de grossesse dans un bain d’ocytocine. Il parait que le dernier trimestre de grossesse est le trimestre de l’ocytocine, cette hormone de l’amour indispensable dans le processus de l’accouchement et l’hormone de l’attachement et de l’amour. Plus on en a, plus on en produit. Et je dois avouer que je n’ai pas fait semblant avec cette hormone ces derniers mois. Que du bonheur, beaucoup de moments à deux avec mon chéri (l’avantage d’avoir un chéri à son compte et qui bosse de la maison, je me sens chanceuse de tout ce temps ensemble), week-end en amoureux à quelques pas de la maison, des moments de bien-être ou l’on se fait chouchouter que ce soit à Royatonic, au Spa aux Bois Noirs ou encore au spa de l’hôtel Le Bout du Monde (oui j’ai clairement décidé de faire tous les spas autour de chez moi), des restaurants pour le plaisir des papilles et évidement beaucoup de temps passé avec mes proches. Je me suis entourée uniquement de personnes bienveillantes, qui ne sont ni dans le jugement ni dans les injonctions mais simplement dans là pour m’accompagner dans cette nouvelle étape de ma vie.

Je me suis beaucoup préparée pendant cette grossesse, je lis énormément de livres, d’ailleurs si ça vous intéresse je pourrais vous partager mes coups de coeurs et les indispensables à lire, dites-le moi en commentaire. Une préparation en douceur, très bien accompagnée par un cabinet de sages-femmes et par d’autres préparations à distance et par mes propres envies pour aller vers un accouchement physiologique et naturelle.

Personnellement, je n’adhère pas au concept de Baby Shower ou de gender reveal (nous avons même décidé de ne pas savoir le sexe du bébou pendant la grossesse). Je n’avais pas prévu d’organiser quoique soit, jusqu’à la découverte du blessingway. Sur un coup de tête je me suis lancée dans l’organisation de cet événement 4 semaines avant ma date prévue d’accouchement (DPA), en plein 9e mois. Une folie me direz-vous ? Je dois quand même vous dire que je ne suis pas une nana stressée par nature, l’idée me tente donc je me lance. L’un des grands principes de ma vie, ne pas se prendre la tête, faire ce qu’il me plait. En temps normal (si normalité il existe…) je vous conseille de vous y prendre un peu plus en avance, normalement on l’organise plutôt pendant le 7e mois.

Quelques recherches, quelques coups de téléphone, des messages aux copines et hop en quelques heures tout était calé. J’en avais envie donc je l’ai fait, ce n’est pas plus compliqué, et nous voilà donc le jour J à 2 semaines de la DPA.

Qu’est-ce que le Blessingway ?

Le Blessingway est une cérémonie qui puise son origine chez le peuple indien Navajo, d’Amérique du nord. Tous les moments de leur vie sont marqués par des rites et des cérémonies : naissance, mariage, décès et aussi construction, plantation, etc… Pour ce peuple, lors de la naissance, une réunion de femmes est organisée autour de la femme qui porte la vie.

Aujourd’hui, la cérémonie de Blessingway est un temps privilégié vécu entre femmes autour d’une femme enceinte, dans l’objectif de célébrer la vie qu’elle porte, prendre soin d’elle, l’entourer, qu’elle puisse profiter d’un temps de pause, de plaisir et de partage, entourée de ses amies. Une célébration de la femme enceinte dans une approche tout en symboles sans artifice, juste de l’amour à 100%. Ces moments partagés autour d’attentions, de paroles, de souvenirs, vont la porter, l’accompagner et faire appel à sa puissance de femme reliée à d’autres femmes. C’est un voyage entre femmes dans le but de prendre soin de la femme enceinte, de lui permettre de se connecter à l’essentiel, de mettre du sens à ce qu’elle vit en toute simplicité et de marquer une importance toute particulière et sacrée sur le fait qu’elle porte la vie et qu’elle va devenir mère. C’est une façon de recréer autour de soi un « village de femmes ».

1 – Faites-vous confiance et faites uniquement ce qu’il vous plait.

C’est bien là, le conseil le plus important que je peux vous donner.

La grossesse est une parenthèse exceptionnelle dans la vie d’une femme. Un moment suspendu et pourtant qui peut se révéler stressant voire difficile à vivre. Beaucoup de choses à penser, beaucoup de rendez-vous, des bonnes mais parfois aussi des mauvaises nouvelles et finalement il est possible d’oublier l’essentiel : profiter de chaque moment avec ce petit être qui grandi en nous. C’est un moment important pendant lequel il faut prendre soin de soi et le blessingway est l’événement parfait pour ça. Pourtant il est impensable de vous ajouter une dose de stress lors de l’organisation donc faites-vous confiance, choisissez ce que vous souhaitez et déléguez si vous en ressentez le besoin.

2 – Choisir un lieu où vous vous sentez bien

Vous pouvez l’organiser chez vous, chez une amie ou dans un lieu agréable. Un lieu calme, coconing, un lieu où l’on se sent bien tout simplement. Personnellement j’ai choisi un magnifique et très apaisant lieu à Clermont-Ferrand : Nao.

Nao, l’Heure de rien c’est un lieu de détente où le temps est suspendu. Un environnement reposant, où l’on peut lâcher prise. J’ai d’ailleurs débuté cette belle journée par la cabine de flottaison. C’était le lieu parfait pour cet événement et dans mon cas, j’évitais toute la logistique de l’organisation à la maison, zéro fatigue, zéro stress.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon expérience à Nao et sur le bassin de flottaison voici mon article.

4 – Faites-vous accompagner dans l’organisation

Vous pouvez prévoir des activités (je vous présente quelques idées dans le point 5) ou choisir de faire confiance à une personne extérieure pour gérer le blessingway, que ce soit une doula ou une personne qui pratique une activité spécifique : professeur de yoga, artiste de bellypainting,…

De mon côté, j’ai choisi d’être accompagnée par Elise de Femna, qui s’est occupée d’une partie de cette cérémonie. Elise a créé Femna en 2019, cette praticienne en hypnose Ericksonienne propose des événements en lien avec la féminité.

Nous avions choisi le déroulement ensemble, sans rentrer dans le détail pour que je puisse garder une part de surprise. Voici le déroulé :

  • Cercle d’ouverture
  • Discussion autour du féminin
    J’ai choisi de ne pas centrer la discussion sur la maternité mais plutôt sur le féminin et la féminité, en particulier la sororité, l’énergie et le lien entre les femmes. Personnellement je pense que l’on devient femme avant de devenir mère. De ce que j’ai pu constater, une fois enceintes/mères, on est constamment ramenées à ce statut de maternité, notre féminité n’est considérée qu’à travers cette nouvelle « fonction ». Alors que la maternité n’est qu’une partie de notre personnalité. Evidemment ce nouveau rôle/cette nouvelle vie devient essentiel et malgré tout ce que ça a de bouleversant, cela n’efface pas notre appartenance à la grande communauté des femmes, et on ne devrait pas l’oublier.
  • Rituel du lien. La discrétion et la douceur d’Elise nous ont permis de profiter de ce rituel sans s’emmêler les fils et surtout en nous laissant tout l’espace pour partager nos mots d’amour. Autant vous dire que les larmes d’émotions ont coulés.
  • Méditation, une médiation de reliance autour de l’énergie partagée, un autre temps fort qui me tenait à coeur. Une méditation joliment guidée par Elise qui a clôturé ce précieux moment.

Pour en savoir plus sur Elise et Femna, l’article est à lire ici.

5 – Choisissez des activités qui vous correspondent

Voici quelques idées d’activités que vous pouvez organiser ou que vous pouvez suggérer à vos proches :

  • Mots de soutien
    Demandez à vos proches de préparer avant la cérémonie un mot, une lettre, des dessins ou peut être tout simplement des citations/mantras. Toutes ces enveloppes seront ouvertes lorsque le travail débutera ou quelques jours avant la fin de votre grossesse pour vous donner du courage et de la confiance en vous et vous rappelez l’amour que vos proches vous portent.
  • Le rituel des bougies
    En allumant des bougies, on installe une ambiance calme et sereine. Dans de nombreuses traditions, les bougies représentent le sacré. Par le feu, on symbolise l’énergie, la lumière et la purification. Ce rituel peut prendre différents formats :
    – le premier se constitue de 9 bougies, une bougie correspond à un mois de grossesse. La future maman allume les bougies au fur et à mesure et évoque un souvenir marquant pour chacun des mois qu’elle vient de vivre. La dernière bougie ne sera pas allumée le jour-même mais le jour de l’accouchement.
    – le second se concentre autour d’une seule bougie, chaque femme peut accrocher un ruban de couleur à une grosse bougie en formulant son intention et ainsi former une sorte de bougie porte-bonheur.
    – le troisième format consiste à disposer d’une bougie par personne présente. Les femmes allument leur bougie une à une en formulant un vœu pour la maman et/ou le bébé. Après le blessingway, chacune repartira avec sa bougie et lorsque la future maman donnera un signe que le travail débute, les autres femmes pourront chacune allumer leur bougie pour se mettre en lien et en pensée avec la mère.
  • Les perles
    Chaque femme présente apporte une perle qu’elle aura choisie en pensant à la future mère, qu’elle soit acheté spécialement pour l’occasion ou qu’elle provienne d’un ancien bijou accompagné d’une histoire particulière. Ces perles permettront de confectionner, au cours de la cérémonie, un collier ou un bracelet unique de naissance.
  • Activités corporelles
    Les aspects symboliques de cette cérémonie peuvent aussi être complétés par une dimension plus corporelle. Prendre soin du corps physique par le toucher est tout aussi important pendant cette phase de transformation qu’est la grossesse.
    Massages
    Un simple massage des pieds, des mains ou du visage, sur un fond de musique appropriée, apporteront une grande détente. Pourquoi pas un massage à quatre ou plusieurs mains, l’avantage étant de se sentir vraiment contenue, entourée et déconnectée.
    La peinture du ventre
    C’est le moment artistique ! Avec de la peinture, du henné, on peut décorer, peindre, embellir ce ventre rond et vivant en fonction des inspirations de chacune et du moment.
    Le moulage du ventre
    Un moulage du ventre et du buste peut être réalisé avec des bandes de plâtre directement appliquées sur la peau. Cette expérience peut être un moment fort et un joli cadeau souvenir pour la future mère. Il est aussi possible de le préparer avant et de le peindre pendant la cérémonie.
  • Le lien de l’amitié
    La future mère symbolise le lien qui unit les femmes présentes en les reliant par un cordon (coton, laine, tissus…). Il est noué au poignet de chaque participante. Chaque femme peut adresser une intention positive à la future mère pour son accouchement, une parole, un mot, un sentiment et la future mère coupe le cordon. Chacune gardera en souvenir ce bracelet-lien.
  • Les douceurs et gourmandises
    Le bonheur passe évidement par la nourriture, il serait dommage d’oublier ce volet du blessingway. Ce moment de partage est une occasion parfaite pour faire le plein de gourmandises. Vous pouvez tout à fait demander à chaque femme d’apporter un plat sucré ou salé pour le plaisir des papilles.

Voilà une toute petite partie des rituels et activités qui peuvent être se faire pour cette cérémonie. J’aurais aussi pu parler d’organiser un cours de yoga, une méditation partagée, des chants, oracle, création d’une couronne de fleurs… L’idée n’est pas de tout faire mais de choisir ce qui vous correspond le mieux. N’hésitez pas à faire appel à votre imagination, soyez créative ou faites en fonction de vos passions pour que ce soit adapté à vos besoins et à vos envies.

Petite conseil à l’entourage : n’oubliez pas de prendre quelques photos pour garder des souvenirs de ces moments précieux.

5 – Profiter de ce moment

Ne réfléchissez pas mais profitez de tout ce temps passé ensemble. C’est l’occasion de se raconter des anecdotes, de se rappeler les bons souvenirs. Profiter de ce moment pour dire ce que vous ne dites pas ou peu en temps normal, comme dire à vos proches toutes les choses positives qu’il vous apporte dans votre quotidien, le bonheur que vous avez de les avoir dans votre vie et bien sûr à quel point vous les aimez.

Laissez vous aussi du temps ensemble pour partager mais aussi pour les surprises de vos amis, faites leur confiance. Ils sont tellement incroyables et vous connaissent bien mieux que ce que vous pouvez imaginer.

En bref

Le Blessingway est une façon de se réapproprier ce que les générations avant nous faisaient instinctivement, et ces rituels permettent surtout :

  • de renforcer les liens d’amitié, de solidarité, d’intimité en partageant le vrai et la simplicité, se connecter aux autres et surtout appartenir à une communauté ;
  • d’aider à surmonter les peurs puisque c’est un moment de partage, un espace où l’on peut exprimer ses émotions, accompagné du regard bienveillant de ses amies et de faire un pas de plus dans la confiance.
  • de célébrer la vie à travers ses différentes étapes et de marquer une étape importante puisque devenir mère est un changement, une étape qui a d’ailleurs un nom : la matrescence.
  • de connecter notre puissance de femme à travers le soutien des femmes, dans le partage joyeux et le plaisir qui produit l’ocytocine et prépare la femme à cette future rencontre.

Petit mot sur mon expérience

Ce fut un moment tellement magique, qu’il m’est difficile de l’expliquer. Les larmes d’émotions m’envahissent dès que je repense à cette après-midi. Je ne donne que peu de détails sur mon blessingway, mais tout ce que je peux vous dire c’est que c’était bien au-delà de mes espérances.

Un moment intime, doux et si important dans mon cheminement de la maternité. A chaque fois que je regarde ce collier ou le lien attaché autour de mon poignet, je suis immédiatement connectée à cette énergie de puissance, porteuse et soutenante. Aujourd’hui je me sens totalement full of love, un taux d’ocytocine à son maximum et totalement prête pour la rencontre avec mon bébou. Tout cet amour m’a apporté une confiance en moi infaillible.


A elles,
Encore merci de m’avoir fait vivre ce moment magique et merci d’être là et de m’accompagner dans chaque moment de ma vie en particulier celui-ci qui promet encore une fois beaucoup d’émotions.

<3