Sauvazine

Un blog qui parle de voyages, d’expositions, d’événements culturels en France et à l’étranger, de découvertes en tout genre avec aussi une rubrique pochette surprise qui me permet de vous parler d’une thématique particulière ou d’aborder un sujet qui me tient à coeur.

J’aime présenter mes voyages sous forme d’une journée parfaite. Les créneaux horaires permettent de rythmer mon récit et de parler de tout, restaurants, visites, musées, soirées, clubs. Parfois un cityguide complète l’article et je vous donne toutes mes bonnes adresses. Je vous partage mes coup de coeurs, mes rencontres, les mythes et légendes des lieux où je passe.
J’espère que ce blog vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot et de suivre sur facebook, twitter ou instagram.

Catégories

Pages

Six flags, parc d’attraction à sensations fortes (extrêmement fortes)

Jour 38

 Six Flags, Los Angeles //

Encore sur l’autoroute, nous apercevons les impressionnants manèges de ce parc à thème. Je suis à deux doigts de faire demi-tour.

Oui j’ai pris peur devant ces immenses montagnes russes. J’ai pris une grande inspiration et en avant pour le Six Flags !

Petite astuce, pour éviter le coûteux parking du parc. Nous nous sommes garés sur le parking d’un immense centre commercial Walmart Supercenter, un Uber nous a pris sur le parking et nous a déposé juste devant le parc. Nous avons payé au total $8 (pour 2 personnes pour l’aller-retour), sachant que la place la moins cher (et donc loin) sur le parking du parc est à $25. Il n’y a pas de petites économies. L’entrée du parc coûte quand même $70 (environ 60€).

Après une fouille du sac, un passage par des portiques, la sécurité nous informe qu’il est interdit d’entrer dans le parc avec de la nourriture et des boissons. Seules les petites bouteilles d’eau sont autorisées. Les gâteaux non ouverts sont donnés à une association pour les personnes démunies. Nous avons choisi un jour de semaine, il y avait assez peu de monde. Nous n’avons quasiment pas attendu aux attractions.

Mes attractions préférées :

  • Drop of Doom
    L’attraction la plus stressante ! La seule attraction dont j’ai eu vraiment peur, j’ai hésité avant de monter dedans. La tour de chute libre la plus haute et la plus rapide de la planète, perché à 415 ft c’est-à-dire 126 mètres de haut, nous faisons une chute à 85 km/h. L’attraction dure au total 1min30 mais ça a été pour moi les 90 secondes les plus longues de ma vie.
  • Tatsu
    Le plus impressionnant en terme de sensations. Déjà la position que nous avons dans le manège , loin d’être classique. Au moment de l’installation dans des sièges baqués, une partie du siège se referme sur nos chevilles qui se retrouvent maintenues; puis les sièges basculent vers l’avant, et là on se retrouve à parralèle au sol, à plat ventre. Nous ne voyons ni la structure du manège ni le parcours en avance. Dans ce manège, nous avons la sensation de voler tel un dragon (d’où le nom de l’attraction Tatsu=dragon en japonais), entre la vitesse et les loppings c’est magique.
  • Superman: Escape from Krypton
    La première attraction que nous avons faite, et celle-ci m’a surprise puisque nous nous sommes trompés lors de la lecture du plan. Nous ne nous attendions pas à cette attraction. Ce qui ne changeait pas grand chose, nous l’aurions fait quand même mais débuter le parc avec cette attraction m’a mis dans le bain direct ! Celle-ci utilise la même structure du Drop of Doom. Départ en marche arrière, de 0 à 160 km/heure en 7 secondes, je ne vous le cache c’est violent ! Ceci pour ensuite monter à 126 mètres de haut et ressentir 6,5 secondes d’apesanteur.
  • X2
    Une montagne russe avec des sièges rotatifs à 360 degrés. On tourne dans tous les sens, on ne sait plus où on est.

 

Pour résumé, j’ai adoré ce parc d’attraction ! Première fois que je trouve un parc avec autant de sensations fortes, un parc fait pour les ados et les adultes. J’ai pris ma dose d’adrénaline pour l’année !

à droite le Tatsu

 

à gauche, le Drop of Doom et le Superman : Escape from Krypton | à droite le Full Throttle

One Comment

Laisser un commentaire